Fehriye Erdal, tête de Turque

Rated 4.00 out of 5 based on 1 customer rating
(1 avis client)

12,3118,77

 


Auteur : Bahar Kimyongür

Résumé : Fehriye Erdal est une étudiante turque compromise dans l’assassinat d’un homme d’affaires en 1996. Coupable ou non, elle entre en clandestinité et débarque en Belgique, où elle passera près de 2000 jours en résidence surveillée et secrète. Terroriste ou résistante ?
Résumé détaillé ci-dessous.

Feuilleter le début du livre (gratuit) : cliquez ici


Effacer
ISBN : 978-2-930940-11-3 Catégorie :

Description

2000 jours cachée à Bruxelles
Une affaire d’État

Istanbul, janvier 1996. Le puissant homme d’affaires Özdemir Sabancı est tué par le mouvement marxiste DHKP-C. Une étudiante, Fehriye Erdal, employée au nettoyage, est soupçonnée d’avoir ouvert les portes aux tueurs. Complice ou non, elle disparaît sans demander son reste.

Militante de gauche, issue d’une minorité ethnique et religieuse criminalisée par l’autorité turque, Fehriye Erdal est une résistante non-violente. Mais suite à l’attentat, Ankara voit en elle une terroriste et une coupable idéale.

Knokke, septembre 1999. Par hasard, la police belge met la main sur Fehriye Erdal suite à une perquisition. Après une première détention à Bruges commence une saga judiciaire qui durera des années et la contraindra à vivre en résidence surveillée et secrète. La situation est bloquée : la militante n’est ni expulsable, ni extradable, ni incarcérable, ni régularisable. La Belgique joue un jeu trouble, entre obligation de protéger une réfugiée d’opinion menacée de mort par un État turc ultraviolent et souci de plaire à Ankara pour raisons diplomatiques. Une poignée de militants, faisant preuve d’une magnifique générosité, partagent la réclusion de Fehriye Erdal, se dévouant secrètement pour son bien-être et sa sécurité durant près de 2000 jours, jusqu’à sa nouvelle disparition en 2006.

Bruges, février 2017. Fehriye Erdal est condamnée par défaut par le tribunal correctionnel de Bruges à quinze ans de prison pour l’assassinat d’Ankara en 1996. En fuite depuis onze ans, l’inculpée n’a pas pu se défendre.

Ce livre, écrit par un de ceux qui lui ont porté assistance durant son assignation à résidence, lui offre enfin une voix. Il décrit non une tueuse mais une jeune militante idéaliste, cultivée, luttant pour un monde meilleur. Il dénonce aussi les coups tordus et compromissions de l’appareil sécuritaire et répressif de l’État belge.

Préface de l’historienne Anne Morelli, professeure de l’ULB.

La presse en parle : lire l’article d’Alessandra d’Angelo dans Soirmag.

ISBN (papier) 978-2-930940-11-3 * 9782930940113
ISBN (électronique) 978-2-930940-12-0 * 9782930940120

Additional information

Poids 0.341 kg
Dimensions 24 × 16 × 12.5 cm
Auteur(s)

ISBN

,

Langue

Dimensions

Nombre de pages

Couverture

Souple

Type de support

Papier, Électronique

1 review for Fehriye Erdal, tête de Turque

    Afficher les commentaires dans toutes les langues (1)

  1. Note 4 sur 5

    Wendy Nève

    Nous ne résistons pas au plaisir de retranscrire ici la lettre enthousiaste de madame Noëlle D* S*, lectrice :
    « Je suis soufflée, admirative de votre travail et de votre écriture. Je tenais à vous dire que j’ai été très intéressée par ce livre qui me permet à la fois de connaître cette femme courageuse et si engagée, et de mieux connaître des lieux de Turquie, la situation des gens de gauche et des minorités. Je vous remercie de ce livre. Les informations géographiques, historiques et politiques que vous donnez sont bien intéressantes et aident à comprendre. »

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*