Mario Gotto


Né dans la région du Centre en 1951, formé comme boulanger-pâtissier, il devient permanent à la JOC puis responsable des relations internationales du MOC. Après une carrière à Solidarité Mondiale et au CNAPD, il est, dans les années 1990 un acteur-clé de la question des réfugiés en tant que directeur jusqu’en 2001 du CIRÉ (Coordination et initiatives pour les réfugiés et les étrangers) et a joué un rôle majeur au sein du mouvement de 1999 qui a abouti à une régularisation d’envergure. Ensuite responsable des éditions Vista (anciennement Vie Ouvrière), puis restaurateur et initiateur de la mouvance slow food à Liège (restaurant Como en casa), aujourd’hui retraité et animateur d’ateliers de boulangerie artisanale, il aide à remettre en service des fours à pain historiques.

Il est lauteur d’une fable de politique-fiction Place de toutes les rencontres et d’un recueil Le bouillon noir de ma mère, Mons, 2015.

Chez Now Future, il publie Boulanger et anarchiste.