Grégory Laurent


Après des études en publicité, Grégory Laurent devient banquier. Travail prestigieux, sécurisé et bien payé. Une belle réussite. Mais la compétition et la tension permanente de ce boulot que les employés quittent à la hâte à 17 heures pour enfin commencer à vivre finissent par lui peser.

À la trentaine, il s’adonne au minimalisme par challenge et curiosité. L’élément déclencheur ? La lecture d’ouvrages et de blogs tels que ceux de Lauren Singer, Marie Kondo ou Dominique Loreau qui le poussent à sauter le pas vers une vie plus simple, plus heureuse, vers un art de vivre minimaliste.

Il désencombre radicalement sa vie : il se débarrasse des objets inutiles, il refuse le surplus, il remplace la quantité par la qualité, il fait même le tri dans sa vie immatérielle – loisirs, réseaux sociaux, amitiés. Il ne conserve que l’essentiel.

“Le minimalisme? C’est une philosophie de vie qui permet de profiter du maximum avec le minimum,” définit le jeune homme. Aujourd’hui, Grégory vit avec 100 objets tout au plus et savoure chaque instant du quotidien.

Il ne s’est jamais senti aussi bien. Vivre ! Pourquoi attendre demain ?


Son blog : https://leminimaliste.com