Bahar Kimyongür


Bahar Kimyongür, né à Bruxelles, est diplômé de l’ULB (Université libre de Bruxelles) en Histoire de l’art et Archéologie. Il est actif dans la défense des minorités persécutées au Moyen-Orient. Son chahut au Parlement européen, dénoncé par le régime d’Ankara, lui a valu des démêlés avec la justice européenne. La Turquie ayant placé un mandat d’arrêt sur sa tête, il a été arrêté plusieurs fois (aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie). Tout au long de son procès, il a été défendu par le Comité pour la liberté d’expression et d’association (CLEA), la Ligue des droits de l’homme, Fair Trials International (FTI) et Amnesty International. Il collabore avec plusieurs ONG actives au sein du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève.

Bahar Kimyongür est un meneur d’opinion critique (15 900 suiveurs sur Twitter, 9 000 sur Facebook), et une référence dans les dossiers sur le djihad, la Syrie, les minorités et la laïcité au Moyen Orient.

Dans son livre Fehriye Erdal, tête de Turque, il livre un témoignage impressionnant sur les 2000 jours qu’il a passés avec cette militante turque en résidence surveillée et sur les coulisses des intrigues politiques.